Webmin, administration d’un serveur Linux grâce à une interface web

Webmin est un paquet vous permettant d’administrer un serveur Linux par une interface web le tout facilement, rapidement, et gratuitement !
webmin

Webmin est un paquet vous permettant d’administrer un serveur Linux par une interface web le tout facilementrapidement, et gratuitement !

En temps “normal”, Linux est administrable par lignes de commandes (“CLI“), par interface graphique selon les cas et l’installation que vous avez effectuée, mais aussi par interface web.
En effet, certains paquets disposent d’une interface web pour les administrer aisémentbien que quelques options soient masquées et non accessibles sur ces interfaces.

Récemment, j’ai redécouvert (grâce à un visiteur du blog un paquet permettant d’administrer entièrement sa station / serveur Linux par une interface web ! La gestion de votre serveur en sera facilité d’une part, en plus d’être disponible à distance !!

Lien officiel du paquet (en anglais) : http://www.webmin.com/

Lancement de l’installation de Webmin

L’installation, dans notre cas, se fera sur une distribution Debian, incluant toutes les dernières mises à jour disponibles. La procédure sera la même sous Ubuntu et ArchLinux si vous utilisez le paquet .deb.

Dans notre cas, nous utiliserons le paquet officiel pour Debian, téléchargé directement à partir du site web officiel de Webmin.Il est possible d’utiliser aussi l’archive .tar.gz, mais vous devrez compiler vous-même les sources pour avoir un paquet à installer par la suite.

wget http://prdownloads.sourceforge.net/webadmin/webmin_1.620_all.deb

Si vous n’avez pas la commande “wget“, vous devrez installer le paquet “wget” (sudo apt-get install wget).

L’installation du paquet se fait grâce à l’outil “dpkg” :

sudo dpkg -i webmin_1.620_all.deb

Vous devriez normalement vous heurter à une erreur, notamment à cause de paquets non installés. Il faut donc installer un certain nombre de paquets supplémentaires pour continuer l’installation de Webmin.

sudo apt-get install libnet-ssleay-perl openssl libauthen-pam-perl libio-pty-perl apt-show-versions python

Si vous recevez un message d’erreur quant à la version de Python, vous devrez lancer la commande “sudo apt-get -f install” pour forcer l’installation des paquets.

Votre version actuelle de Python sera toutefois sauvegardée, mais la version 2.7 viendra à côté, pour les besoins de Webmin.

Après avoir installé les dépendances, Webmin sera automatiquement installé par la suite – Un message d’information sera affiché dans les lignes de votre terminal lors de la décompression des paquets.

Vous pouvez maintenant accéder à l’interface Webmin, en utilisant soit :

  • L’identifiant “root” et le mot de passe correspondant ;
  • Un utilisateur ayant les droits sudo et le mot de passe correspondant à cet utilisateur.

L’accès à l’interface web peut se faire de deux façons :

  • Entrer l’adresse IP du serveur où est installé Webmin, en spécifiant le port “10000” (spécifique à Webmin) ;
  • Entrer le nom NetBIOS ou FQDN de la machine, suivit du port 10000” de Webmin.

Première utilisation de Webmin

Dans notre cas, nous utiliserons l’adresse IP suivi du port (10000) pour se connecter à l’interface Webmin.

Le message d’erreur est assez explicite : Par défaut, Webmin est paramétré pour utiliser le protocole HTTPS. Si vous ne le spécifiez pas, vous ne pourrez pas accéder à l’interface.

https://ip-de-votre-serveur:10000
== Seconde méthode ==
https://nom-FQDN-serveur:10000

Une première fenêtre d’identification va alors s’ouvrir – Vous devez y entrer soit l’utilisateur root & son mot de passe, ou tout utilisateur disposant des droits “sudo” (avec le mot de passe correspondant). Dans notre cas, pour des raisons de simplicité et de rapidité, nous avons utilisé l’utilisateur “root”.

Toutefois, si votre serveur est en production, prenez garde quant à la sécurité du mot de passe de l’utilisateur root !De plus, si votre navigateur vous affiche une alerte quant au certificat SSL non validé par une autorité de certification, c’est tout à fait normal. Acceptez alors de poursuivre la navigation.

Enfin, vous arriverez sur la page principale de Webmin.

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessus, notre système de test est allumé depuis presque 2 heures, n’utilise qu’à peine 2 Go d’espace disque, et doit effectuer 3 mises à jour

N’hésitez pas à naviguer dans les menus pour en découvrir encore plus !!