Comptes bancaires pour mineurs : Orange Bank et La Poste annoncent leurs offres

Même si les mineurs ne sont pas encore considérés comme des clients actifs, ils représentent un certain chiffre d'affaires pour les banques, d'où l'idée de leur proposer des offres adaptées comme le feront bientôt Orange Bank et La Poste. Explications.
compte bancaire mineur

Les mineurs se verront gâtés à la rentrée puisque La Poste et Orange Bank ont prévu de leur fournir des offres adaptées à leur âge et à leur situation. C’est dans une annonce faite par le CEO d’Orange Bank et la directrice générale de Ma French Bank que les détails concernant ces nouvelles formules ont été révélés. Tour d’horizon sur leurs particularités.

Un produit neuf dédié aux jeunes

À partir d’octobre prochain, les jeunes pourront bénéficier d’une nouvelle offre et détenir leur propre compte bancaire. C’est ce qu’a déclaré Paul de Leusse, le CEO d’Orange Bank. Selon Alice Holzman du groupe La Poste, il s’agit d’une réelle opportunité pour les parents, mais aussi pour les enfants, qui espèrent ouvrir un compte digital ou dans les bureaux de poste. Les enjeux ont été bien analysés par Ma French Bank, de façon à respecter et à valoriser la relation de confiance entre parents et enfants. Le concept est basé sur l’accessibilité des utilisateurs à une application spécifique dédiée à la gestion d’un compte par les enfants.

Certes, les mineurs ne sont pas toujours considérés comme des clients actifs, mais ils représentent un certain marché qui pourrait être boosté selon la directrice de Ma French Bank. En fait, les jeunes ne rapportent pas beaucoup pour les banques. Cependant, cette situation pourrait changer si les établissements bancaires prévoyaient des frais moins importants et des services plus attrayants et variés.

Le développement de la rentabilité des jeunes

Le lancement d’un tel projet est essentiellement basé sur la rentabilité de la clientèle cible. Pour ce faire, la moindre des exigences des enfants devrait être satisfaite afin d’en assurer la rentabilité. Cependant, un tel travail s’avère assez conséquent pour les banques, que ce soit au niveau de l’aménagement des offres ou au niveau des tarifs. Il se peut même que les acteurs bancaires se voient obligés de dépasser leurs capacités et de se consacrer en grande partie à la conception de nouvelles formules. Pour Boursorama Banque, mieux vaut se concentrer sur une offre à la fois. Pourtant, cette banque en ligne a conçu une offre destinée aux 12-17 ans sans pour autant délaisser ses principales activités.

Les jeunes constituent une clientèle assez particulière puisque leurs besoins sont tout à fait différents de ceux des adultes. Cela dit, l’offre pour mineurs s’avère assez importante ; d’autant plus qu’elle peut être améliorée sur le long terme en tenant compte de l’évolution des besoins de la clientèle cible. En définitive, la satisfaction des clients constitue le principal objectif d’Orange Bank, comme l’indique ce dossier consacré aux avis sur Orange Bank de Détective Banque. Pour l’atteindre, le banquier doit connaître les réelles problématiques pouvant survenir au sein d’un foyer. De cette manière, il tient compte des envies des parents concernant le présent et le futur de leurs enfants. En prenant en compte tous les besoins des mineurs, il est en mesure d’élaborer une offre qui leur correspond selon le CEO d’Orange Bank.

Un marché tâté par plusieurs acteurs bancaires

Orange Bank, La Poste et Boursorama Banque ne sont pas les seuls établissements bancaires à élaborer et à proposer des offres pour les mineurs. En effet, d’autres acteurs du secteur bancaire ont aussi tâté le terrain, à commencer par Nickel, la filiale de BNP Paribas. Cette dernière propose une offre à destination des 12-17 ans depuis 2015. En principe, les services qui composent la formule sont similaires à ceux des comptes pour adultes. En fait, la directrice déléguée de Nickel, Marie Degrand-Guillaud, estime que les jeunes ont aussi besoin d’un moyen de paiement, comme une carte bancaire, au quotidien. La banque en ligne pense même être en bonne position sur ce marché, bien qu’elle se consacre actuellement à son projet de déploiement international dont le lancement est prévu pour septembre prochain.