Cryptomonnaies : 5 blockchains qui ne sont pas centrées sur la finance

La blockchain est associée aux cryptomonnaies et à la finance. Cependant, cette technologie a aussi bien d'autres utilités. Voyons donc 5 blockchains qui ne sont pas centrées sur la finance !
blockchains

La majorité des personnes associent uniquement le terme « Cryptomonnaie » à l’univers de la finance. Ils n’ont pas totalement tort et ce n’est pas un hasard si son nom inclut le mot « monnaie ». Mais si on rentre plus dans le détail, il s’agit en réalité d’actifs de crédit et de débit, ce qui peut englober plus de choses… En effet, la technologie de la blockchain sur laquelle repose l’existence des cryptomonnaies est également utile pour d’autres applications bien plus larges que l’économie financière. Voici quelques-unes de ces blockchains et leurs actifs de base !

1. Ethereum

Ethereum blockchain

Ethereum est l’un des premiers actifs des blockchains de deuxième génération ou celle disposant d’une fonctionnalité de contrat intelligent. Il s’inspire du principe de décentralisation du bitcoin, et utilise ce concept pour des données, en lieu et place de l’argent.

Il s’agit également d’une plate-forme de création et de soutien des applications décentralisées (DAPPS). L’idée étant de créer des sites web qui ne sont pas facilement contrôlables par une seule entreprise, pour éviter qu’elle soit influencée par les préjugés du propriétaire.

2. NEM NIS1 et Symbol

NEM NIS1 et Symbol blockchain

NEM ou “New Economy Network” est une blockchain inspirée par Ethereum. En effet, l’actif de cette blockchain, XEM, a été programmé à partir du réseau Ethereum. La plupart de ses services sont similaires à ceux proposés par Ethereum, y compris la possibilité de création et de soutien de DAPPS. Cependant, NEM propose des outils plus conviviaux.

Bien que NEM NIS1 soit la principale blockchain, la société derrière ce projet envisage de créer une version encore plus solide appelée “Symbol” et un nouvel actif, XYM. NIS1 reste d’actualité pour les petites entreprises, ce nouveau réseau étant conçu pour les grandes entreprises.

VOIR AUSSI : Comment choisir la bonne cryptomonnaie pour investir ?

3. ChainLink (LINK)

ChainLink (LINK) blockchain

ChainLink est l’une de ces blockchains créées pour servir d’autres réseaux. Lorsque les blockchains utilisent des contrats intelligents, l’algorithme ne peut analyser correctement que les actifs au sein de son réseau.

Ce qui signifie que les parties externes ne peuvent contribuer à l’exécution de ce contrat. Le problème étant les différents langages de codage utilisés pour créer chaque blockchain. C’est en effet le problème que ChainLink se propose de résoudre. Il a recours à des “oracles” pour traduire un contrat intelligent deux blockchains ou plus, ce qui connecte effectivement divers réseaux par le même contrat.

4. Cosmos (ATOM)

Cosmos (ATOM) blockchain

Cosmos se propose de résoudre le même problème que ChainLink, mais par une approche différente. Au lieu de connecter les « blockchains » pour résoudre les contrats, Cosmos crée des centres au sein desquels plusieurs réseaux peuvent se connecter.

Le principal avantage est que ça contribue à créer une plus grande économie. En réalité, ces « blockhains » individuelles deviennent des nœuds dans la grande échelle du réseau Cosmos. Chaque transaction effectuée dans une blockchain individuelle (comme le paiement pour des affaires ou le jeu sur bitcasino.io) garde l’économie à flot dans le Cosmos.

5. Chronicled MediLedger Network

Chronicled MediLedger Network blockchain

Le réseau MediLedger aide à la distribution et l’archivage des documents sensibles pour les entreprises, la science et le droit. C’est une plate-forme pour la création d’autres blockchains pouvant servir un but ou un groupe précis. L’idée est d’aider des personnes dans l’enregistrement et la protection des documents importants tels que les preuves de propriété, les dossiers médicaux, et autres documents importants qui attesteraient de la légitimité d’une personne.

En résumé

La technologie Blockchain est vaste et ne cesse de gagner en grandeur et en force. Bien sûr, le but principal est de rendre l’envoi et la réception de données de façon simple, rapide et moins chère. La diversité d’utilisations possibles des blockchain est à célébrer. Qu’il s’agisse d’argent, de données sensibles ou de parties d’une application.

Les différents services de blockchain ont contribué à créer une économie stable dans le monde en lieu et place de la division des pays par leurs banques centrales respectives. Pour cette raison, les entreprises qui acceptent le bitcoin s’intéressent aussi à d’autres blockchains en plein essor. C’est ce qui a rendu le bitcoin populaire, car les investisseurs de 2009 sont aujourd’hui millionnaires. Cependant, la véritable puissance de cryptomonnaies demeure le fait qu’ils sont une bonne alternative aux monnaies fiduciaires.