Le staking de cryptomonnaie : qu’est-ce que c’est ?

Le staking de crypto est un processus de verrouillage des avoirs de certaines cryptomonnaies qui permet d'obtenir des récompenses ou de gagner des intérêts. Zoom sur son fonctionnement !

staking cypto

La cryptomonnaie est un phénomène de société qui a révolutionné le monde de la finance et le fonctionnement des entreprises. Au fil du temps, elle est devenue très rentable. Dans ce domaine, il y a différents moyens pour gagner de l’argent. Parmi ceux qui sont connus à ce jour, le staking de cryptomonnaie occupe une place particulière. Très populaire auprès des différents profils d’investisseurs, il suscite de la curiosité et beaucoup cherchent à le maîtriser. Dans les lignes à suivre de cet article, vous en saurez un peu plus sur le staking.

Le principe du staking crypto

Le mécanisme historique qui permet de valider les transactions de cryptomonnaies est la preuve de travail ou le mining qui est la résolution de l’équation mathématique. Le problème est que ce procédé consomme beaucoup d’énergie, un reproche récurrent du fonctionnement des cryptos. Le stacking est une alternative aussi appelée la preuve d’enjeu, qui apporte une solution plus pérenne à cette problématique énergétique. On vous explique en quoi ça consiste !

Le staking est un processus qui vise à sécuriser un réseau de blockchain en misant sur le verrouillage des cryptomonnaies.

Les communautés d’utilisateurs ou d’investisseurs qui assurent ce verrouillage sont rémunérées à hauteur des compétences et des efforts fournis. Le procédé peut paraître dense au début, mais dans le fond, il ne l’est pas. Si vous êtes du genre à faire vos armes vous-même, vous pouvez toujours cliquez bitcoin prime, pour en savoir davantage.

Ce qui est sûr, c’est qu’avec le staking, les rémunérations se font sous forme de tokens et d’ailleurs les investisseurs obtiennent des parts non négligeables sur le réseau où ils interagissent. Tout comme le minage de cryptos, le staking utilise le proof of stake. Néanmoins, les deux méthodes sont très différentes l’une de l’autre.

Le mode de fonctionnement du staking

Le staking ne peut se faire que sur une blockchain. De ce fait, pour l’utiliser, les propriétaires de cryptomonnaies doivent bloquer un certain capital afin de la sécuriser. C’est ce qui s’appelle le dépôt de caution. Toutefois, cette façon de faire génère des revenus provenant de la hausse des prix. Les tarifs de transaction payés par l’ensemble des utilisateurs jouent aussi un rôle important. Ils permettent aux adeptes du staking d’obtenir à la fin une coquette somme d’argent.

Par ailleurs, le staking est un moyen fiable pour gagner de l’argent. En effet, votre rendement est calculé sur la base de l’investissement verrouillé sur une plus ou moins longue période.

Zoom sur les blockchains qui utilisent le staking

Le staking améliore les performances des blockchains. C’est donc la raison pour laquelle, il y en a de plus en plus qui se sont abonnés à ce service.  Parmi les blockchains qui se sont récemment converties à ce procédé, vous pouvez trouver :

  • Solana, avec son Token natif qui est SOL ;
  • Cardano, dont le Token est ADA ;
  • Polygon qui distribue comme Token le MATIC ;
  • Cosmos avec son fameux Token ATOM.

VOIR AUSSI : Cryptomonnaies : 5 blockchains qui ne sont pas centrées sur la finance

Participer au staking en quelques étapes

Verrouiller des cryptomonnaies et responsabiliser les détenteurs ne suffisent pas à faire du staking sur le court et le long terme. C’est bien plus complexe que cela, car le staking au fil du temps s’est développé au point de voir diverses formes émerger. Ainsi, il y a ce qui s’appelle le staking pool qui n’est rien d’autre qu’une communauté d’internautes qui mettent en commun leurs avoirs pour un plus grand impact. Bien que les fonds soient combinés, chaque individu est récompensé au prorata de son investissement.

Ce qui est bien avec le staking pool, c’est que vous n’avez pas besoin de notions techniques ou même de manipuler des outils complexes pour vous en sortir. Par contre, le staking via l’exchange est quelque peu différent et à ce qui se dit, les avantages sont bien plus exubérants. Pour dire les choses autrement, cette forme ne staking ne nécessite pas un blocage de capitaux. Les plateformes d’exchange prennent tous les risques pour vous.

Vous pouvez donc continuer à échanger vos cryptomonnaies en toute liberté dans d’autres processus pendant que le staking suit son cours. Les sites web d’exchange les plus reconnus sont entre autres Coinbase, Binance et Kraken. Sur ces derniers, vous n’aurez qu’à laisser le système mener les actions à votre place pour finalement récupérer vos récompenses. Cependant, il est quand même nécessaire de décrypter l’évolution du processus via des chiffres, des graphiques et des alertes.

Noter cet article