E-commerce : les 10 tendances 2022 du commerce électronique

Le commerce électronique est désormais rentré dans les habitudes des consommateurs et la concurrence est de plus en plus rude sur le marché du E-commerce. Zoom sur les grandes tendances 2022 !

E-commerce : les 10 tendances 2022 du commerce électronique

En 2021, le secteur du commerce électronique et de la vente à distance a atteint les 130 milliards d’euros.

Avec un taux de croissance de 15%, l’e-commerce fait maintenant partie intégrante de l’économie et de notre quotidien.

Simultanément, les comportements et les désirs des consommateurs évoluent, poussant les commerçants du web à adapter leurs stratégies en permanence.

Voici les 10 grandes tendances de l’évolution du commerce électronique en 2022.

1. La consommation verte

Une proportion grandissante des français déclarent avoir intégré le changement climatique à leurs habitudes de consommation, de même qu’ils disent tenir compte de l’impact social de leurs achats.

Plus de 60% de la population affirme également être plus attentifs à leur impact environnemental depuis la pandémie.

Cette évolution n’épargne pas le commerce électronique : une partie des consommateurs utilise ce dernier pour se procurer des produits plus écologiques, auxquels ils n’ont pas accès via les réseaux traditionnels de distribution : du fait-main sur des plateformes comme Etsy, du vrac alimentaire, des productions locales depuis une boutique WordPress, etc. Certains ne voient pas d’inconvénient à payer plus cher pour des biens et services écoresponsables.

Ceci entraîne une adaptation de la part des e-commerçants et autres revendeurs, qui doivent être prêts à faire un effort sur le choix des emballages (ex : bannir le plastique, le remplacer par des matériaux renouvelables), la logistique (privilégier la production au plus près du consommateur), les matières premières, etc.

Un paramètre qui compte : la livraison. Les consommateurs disent en effet privilégier les marchands capables d’effectuer la livraison de manière écoresponsable, même si ceux-ci restent peu nombreux. D’où le boom, au moins dans les grandes villes, de la livraison à vélo et par d’autres moyens de transport sans énergies fossiles.

2. Priorité au Made In France

Depuis la crise du covid-19, le Made In France a les faveurs de consommateurs de plus en plus nombreux. 65% des français disent en effet avoir consommé plus de produits fabriqués sur le territoire national depuis le début de la pandémie mondiale.

Considéré comme un acte de patriotisme économique, ce choix de consommation s’explique par un sentiment de solidarité des consommateurs envers les acteurs économiques locaux, qui ont rencontré des difficultés pendant la crise, avec souvent de lourdes chutes de chiffre d’affaires.

En 2022, la consommation Made In France reste une tendance majeure du commerce électronique. Les marchands nationaux ont tout intérêt à s’identifier comme français pour bénéficier de cette solidarité et attirer de nouveaux clients.

made in france

VOIR AUSSI : Prestashop ou WooCommerce, quel CMS pour créer un site e-commerce ?

3. Recyclage et artisanat

En vogue dans la génération Z, née entre 1997 et 2010, l’économie de seconde main, du recyclage et de l’artisanat a le vent en poupe depuis quelques années.

Alors que les consommateurs sont de plus en plus conscients de leur empreinte environnementale, ils préfèrent faire leurs achats auprès de marques soutenables et de modes de consommation plus durables.

En 2022, les e-commerçants seront bien avisés d’exploiter cette tendance de différentes manières : en faisant des réductions avant les dates de péremption pour éviter le gaspillage, en recyclant leurs invendus au lieu de les détruire, ou encore en créant leurs propres structures d’achat-vente de produits de seconde main.

4. La recherche vocale

Parmi les tendances qui montent en puissance depuis un certain temps, on trouve la recherche vocale. Alexa, Siri, Google Assistant, Cortana, etc.

Cette technologie influe sur le commerce électronique d’autant plus qu’elle s’appuie dorénavant sur l’émergence des hauts-parleurs intelligents, capables d’analyser et de traduire les recherches vocales..

Non seulement davantage de personnes possèdent des enceintes intelligentes, mais elles s’appuient également sur des assistants vocaux pour accomplir leurs tâches quotidiennes.

recherche vocale

Plus les foyers adopteront les haut-parleurs intelligents, plus les consommateurs utiliseront la recherche vocale pour faire des achats en ligne, commander des repas et organiser leur vie. 

Pour les référenceurs en particulier, l’essor de la recherche vocale crée une opportunité en termes de mots-clés et de contenu et elle a un certain nombre d’implications qui peuvent les aider à garder une longueur d’avance sur la concurrence. 

En effet, l’augmentation des recherches avec la voix modifie les mots-clés pertinents. 70 % des recherches vocales sur Google Assistant se font en langage naturel. Cela contraste nettement avec la recherche traditionnelle par mots-clés via le moteur de recherche textuel de Google. 

Par conséquent, davantage de questions sont posées et il y a une chance de gagner avec des mots-clés de longue traîne.

VOIR AUSSI : Comment faire une étude de marché pour votre projet e-commerce ?

5. Les chatbots

De plus en plus utilisés sur les sites e-commerce, les chatbots présentent de nombreux avantages : personnalisation, pertinence des réponses, réactivité, disponibilité, entre autres.

Très appréciés des acheteurs, les chatbots permettent de répondre à leurs questions sur le produit, de gérer le service après-vente, de proposer des produits et services complémentaires, ou encore de prendre rendez-vous avec un conseiller.

De plus, il est possible de personnaliser les chatbots e-commerce : par exemple, d’afficher un message personnalisé pour les clients récurrents, de converser en plusieurs langues, d’analyser les émotions du client pour adapter la conversation, d’intégrer un chatbot vocal, etc.

6. Les modes de paiement rapides

De plus en plus habitués aux paiements « sans contact », les consommateurs privilégient l’instantanéité, et cette nouvelle habitude est appelée à perdurer, obligeant les commerçants électroniques à s’adapter.

Pour accélérer les paiements digitaux, de nombreuses solutions existent :

  • Permettre d’acheter sans compte,  
  • Proposer des moyens de paiement en ligne comme Stripe, Paypal, Apple Pay, Google Pay, etc.
  • Proposer des paiements échelonnés,
  • Proposer un stockage sécurisé des informations bancaires pour faciliter les achats futurs,
  • Ajouter un bouton « achat express » directement sur la page du produit.
commerce électronique

7. L’e-commerce sur mobile

49% des consommateurs français effectuent des achats électroniques depuis leur smartphone.

35% d’entre eux font au moins un achat mensuel depuis leur téléphone.

Pour les sites e-commerce, il apparaît donc important d’optimiser au maximum l’expérience d’achat sur mobile.

De plus, avec l’émergence de solutions comme PayPal, Amazon Pay ou Apple Pay, il est devenu beaucoup plus facile pour les utilisateurs de passer des commandes via leurs smartphones.

8. La livraison express

Depuis qu’Amazon Prime propose la livraison en 24 heures, les consommateurs s’attendent à une livraison la plus rapide possible. Un acheteur qui choisit la « livraison standard » s’attend à recevoir sa commande dans les trois jours, mais est prêt à attendre jusqu’à cinq jours.

En sus de la célérité de la livraison, les clients attendent des marchands e-commerce qu’ils soient en mesure de les informer sur les étapes de livraison et de leur donner une date de livraison approximative.

9. Le D2C (Direct to consumer)

Désireux de plus de transparence de la part des marques, les consommateurs veulent créer une relation de confiance avec elles. En mode D2C (Direct to Consumer) les marques prennent le contrôle de leur distribution et s’affranchissent des intermédiaires du commerce en ligne.

De même, les marques e-commerce cherchent à recevoir plus de confiance de la part de leur clientèle, mais aussi de gérer leur image plus directement, en prenant en charge la transmission à leurs clients des informations commerciales comme les délais et les étapes de livraison, le service après-vente ou encore les remboursements.

VOIR AUSSI : Qu’est-ce que le review management et comment activer cette stratégie marketing ?

10. Les ventes omnicanales

Comme on le sait, la décision d’achat d’un consommateur se fait à travers de multiples canaux : en magasin, sur votre site internet, sur les marketplaces, sur une application pour smartphone, etc.

Il est donc nécessaire de vendre sur un maximum de canaux possibles.

4/5 - (1 vote)