E-Visa Nouvelle-Zélande : tout savoir sur le NZeTA

Vous avez prévu de vous rendre prochainement en Nouvelle-Zélande pour un voyage de tourisme ou d'affaires ? Avant de prendre votre vol, vous devenez faire une demande de visa NZeTA.
nzeta visa nouvelle zélande

Vous avez prévu de vous rendre prochainement en Nouvelle-Zélande pour tourisme, voyage d’affaires ou pour une simple escale ? Pour tout séjour d’une durée inférieure à 3 mois, vous devez faire une demande de NZeTA (New Zealand Electronic Travel Authority). Cet E-Visa est très simple à obtenir. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet !

Qu’est-ce que l’autorisation électronique de voyage en Nouvelle-Zélande (NZeTA) ?

L’autorisation électronique de voyage en Nouvelle-Zélande est une exigence d’entrée visant les étrangers dispensés de l’obligation de visa. (01/10/2019)

C’est un document lié électroniquement à votre passeport en tant voyageur qui est valide pour une période maximale de deux ans sauf si votre passeport expire avant ce délai. Si vous obtenez un nouveau passeport, il faudra également obtenir une nouvelle NZeTA.

Cette NZeTA vous permettra de vous rendre en Nouvelle Zélande autant de fois que vous le souhaitez pour une période maximale de trois mois à la fois (et 6 mois par an en totalité). Si vous êtes citoyen britannique, la période s’élève à six mois maximums.

Attention, ce n’est pas parce que vous avez une NZeTA que vous pouvez entrer automatiquement en Nouvelle-Zélande. En effet, vous devez être aussi muni de votre passeport valable au moins trois mois après votre date de départ prévue.

Qui doit faire une demande NZeTA ?

La condition la plus importante est la suivante : si vous êtes un ressortissant de pays dispensé de l’obligation de visa et quelque soit la raison de votre voyage en Nouvelle-Zélande, vous devez vous procurer une NZeTA.

De plus, si vous êtes passager d’un bateau de croisière faisant escale dans ce beau pays, si vous êtes un résident permanent de l’Australie ou si vous êtes en transit dans l’aéroport international d’Auckland, vous devez obtenir une NZeTA.

Les personnes soumis à l’obligation de visa ne doivent pas demander l’autorisation électronique de voyage en Nouvelle Zélande.

Vous vous demandez sûrement si vous êtes un voyageur dispensé de l’obligation de visa. Les citoyens néozélandais, australiens, britanniques sont dispensés de visa pour aller en Nouvelle-Zélande. La France, le Canada et bien d’autres pays également.

Comment obtenir une NZeTA ?

Vous devez vous connecter sur internet et remplir un formulaire de demande de NZeTA. Pour cela munissez vous de votre passeport et de votre carte bancaire.

Une fois le formulaire rempli, vous devez attendre l’acceptation de votre demande qui peut prendre de quelques minutes à 72 heures maximum.

Vous devrez ensuite payer $12 NZD puis une taxe de conservation et de tourisme pour les visiteurs internationaux (IVL), d’une valeur de $35 NZD, soit un total de $47 NZD.

Votre NZeTA sera enregistrée directement sur votre passeport de manière électronique.

N’oubliez pas de vérifier votre statut afin d’être bien à jour dans vos documents et ne pas vous retrouver coincé à la douane.

A noter que si vous passez par l’application mobile pour faire votre demande, vous payerez $9 au lieu de $12. L’application est disponible sur Google Play ou l’Apple Store.

VOIR AUSSI : idealo : le comparateur de prix pour acheter moins cher

Existe-il d’autres sites pour faire sa demande NZeTA ?

En effet, il existe également des sites qui proposent un formulaire simplifié permettant d’obtenir une NZeTA de manière plus rapide et plus simple. Cependant, méfiez-vous des arnaques et des sites frauduleux qui demandent des tarifs excessifs.

Un site sérieux qui est une bonne alternative au site officiel est DemandeVisa.fr. Sur ce site, il est également possible de déposer une demande de visa/NZeTA pour la Nouvelle Zélande.

Le coût est de 49,95 € (le prix comprend l’IVL) par personne (contre $12 + $35 sur le site officiel), mais le site vérifie et corrige les données transmises à l’administration. Vous pouvez également soumettre plusieurs demandes à la fois avec un paiement unique, ce que n’est pas possible sur le site de l’administration néo-zélandaise.

Tout est expliqué très simplement et vous n’aurez pas à vous embarrasser avec le site officiel qui peut s’avérer complexe quand on n’a pas l’habitude. Par ailleurs vous pouvez, en option, faire une demande NZeTA en urgence (+17,50€). En moyenne, elles sont accordées en 1 heure au lieu de 5 jours pour les demandes classiques.

Que devez-vous apporter à l’aéroport ?

Après avoir fait votre demande d’autorisation électronique de voyage en Nouvelle Zélande et si celle-ci est approuvée, elle sera liée électroniquement au passeport que vous avez utilisé pour faire votre demande. Le e-visa NZeTA n’est donc pas suffisant pour entrer en Nouvelle-Zélande. Les voyageurs étrangers doivent toujours se munir de le leur passeport.  De plus, si vous n’avez pas de NZeTA valide, vous ne pourrez pas monter à bord de votre avion.

Il vous faut aussi convaincre les agents de douane que vous allez rentrer chez vous après votre séjour dans le pays (avoir un billet de retour). Vous devez aussi posséder assez d’argent pour subvenir à vos besoins le temps de votre séjour sur le territoire néozélandais.

Enfin, à votre arrivée sur le territoire et avant de passer les zones de contrôles de passeport, vous devrez remplir une carte d’arrivée des passagers à présenter à la douane. Ces cartes vous seront remises pendant votre vol ou elles seront disponibles dans la zone d’arrivée.

Informations liées à la Covid-19

Pour entrer sur le territoire néozélandais, vous devrez avoir des résultats négatifs au test Covid-19. Vous devrez aussi prévoir une place dans une installation d’isolement avant d’embarquer sur un vol.