Funérailles dans le monde digital : point sur les innovations

Pour aider les familles à faire leur deuil, des plateformes proposent de nouveaux rites digitaux et transforment certaines pratiques de funérailles.

Funérailles dans le monde digital : point sur les innovations

Alors que jusque récemment peu de changements avaient été enregistrés dans le secteur des pompes funèbres, on assiste depuis quelques années à un renouveau des services dans ce secteur, ainsi qu’à une digitalisation de certains de ses aspects. Ce phénomène s’est accéléré avec la pandémie, qui a rendu difficiles les réunions pour célébrer la mémoire d’un être cher.

Des funérailles en live

Certes, les funérailles ne se sont pas dématérialisées, le cercueil et la plaque funéraire sont toujours de rigueur. Mais par exemple, il est désormais possible d’assister à une cérémonie d’adieux depuis son salon. Ce service a été proposé par beaucoup d’entreprises pendant le confinement. Cela permettait aux proches qui ne pouvaient être présents physiquement de pouvoir néanmoins accompagner le défunt lors de cette cérémonie. Le service de vidéo en ligne reste proposé par un grand nombre de pompes funèbres. Des startups les ont équipées afin qu’ils puissent ainsi proposer des services de retransmission vidéo des funérailles pour les familles. Dans la pratique, un lien privé est communiqué aux proches qui veulent participer à la cérémonie. Ils se connectent et peuvent alors partager le moment, même si physiquement ils ne sont pas présents. Cette pratique pourrait perdurer après la pandémie, notamment pour les personnes à l’étranger par exemple. 

VOIR AUSSI : Les différences entre les chats vidéo Omegle et Chatroulette

Des livres d’or digitalisés et des e-faire part

Afin de pouvoir rassembler les souvenirs et évènements importants, à la façon de la plaque décès, des livres d’or sont désormais disponibles en ligne. Ils permettent par exemple aux familles de créer des espaces privés pour que l’entourage puisse partager des souvenirs, laisser des messages, des photos ou des vidéos. Cette pratique est d’autant plus utile en période de pandémie ou lorsque les familles sont éloignées. Elle permet de rassembler tout le monde autour du défunt et de partager ses souvenirs et son vécu. C’est aussi un endroit pour pouvoir communiquer les informations pratiques concernant les funérailles. De nombreuses fonctionnalités y sont proposées. Les proches peuvent également faire un don à une association choisie par la famille ou envoyer des fleurs par exemple.

De même, d’autres services proposent des e-faire part pour diffuser les annonces de décès. Alors que traditionnellement, les journaux se chargeaient d’informer des décès, les mœurs actuelles privilégient la diffusion de l’information par Internet. Les « web mémoriaux » sont ainsi des pages consacrées au défunt qui regroupe les informations concernant ses obsèques et recueille les messages de condoléances. Elles permettent aussi de faire livrer des fleurs quand on est au bout du monde ou d’allumer une bougie en la mémoire du défunt.

Des guides en ligne pour choisir les pompes funèbres et sa plaque funéraire

Comme pour toute autre activité, l’avis des clients est désormais une référence pour choisir les pompes funèbres ainsi que les accessoires, comme les plaques funéraires. C’est pourquoi ont été mises en place des applications sur le modèle de Trip Advisor, afin de pouvoir comparer et éventuellement recommander les services de pompes funèbres d’une entreprise plutôt que d’une autre. Le secteur des pompes funèbres étant essentiellement composé de petites structures, ces applications permettent de faire jouer la concurrence et de rendre leurs pratiques transparentes. Les notes et commentaires permettent aux internautes de se faire une première idée avant de s’adresser à une société de pompes funèbres plutôt qu’à une autre.

VOIR AUSSI : GeekMeMore : le site de rencontre pour geek

D’autres services en ligne pour faciliter les obsèques

Des serveurs sont désormais mis en place pour que les personnes puissent y déposer leurs dernières volontés. Cela peut être l’occasion d’enregistrer un message pour ces petits enfants ou bien encore de détailler ses volontés concernant l’organisation de ses obsèques, la plaque funéraire, etc.

Pour organiser la vie après le décès d’un proche, de nouveaux services ont vu le jour. C’est par exemple le cas de startups qui proposent d’effectuer toutes les démarches administratives à distance suite à un décès : clôture de comptes, assurances-vie, sécurité sociale, résiliation des contrats, etc. D’autres encore proposent un service fin de vie numérique et se chargent ainsi de clôturer tous les comptes du défunt, notamment sur les réseaux sociaux.

Ces pratiques qui ont émergé avec la crise du Covid, mais aussi du fait de la digitalisation de l’ensemble des secteurs de la société est un phénomène qui devrait encore s’accroître dans les années à venir.

Noter cet article