Quels sont les métiers du jeu vidéo ? Top 10 !

Voici quelques métiers les plus prisés dans le monde du jeu vidéo, et les formations requises pour y accéder.

métiers du jeu vidéo

Avec le développement de la technologie et d’internet, le marché du secteur vidéoludique prend de plus en plus d’ampleur. À lui seul, il génère un chiffre d’affaires colossal, atteignant des dizaines de milliards de dollars. Le gaming n’est donc plus qu’une simple passion : il devient une activité lucrative. Maintenant, il est possible de travailler dans le secteur, grâce à la forte offre d’emploi au sein des agences de jeux vidéo comme Bandai Namco ou Ubisoft. Si vous rêvez d’intégrer ce monde, découvrez notre sélection des plus beaux métiers du jeu vidéo !

Les principaux métiers du jeu vidéo

Afin de catégoriser toutes les activités professionnelles du monde vidéoludique, le SNJV (Syndicat National du Jeu Vidéo) les a regroupées dans cinq spécialisations bien distinctes.

Nous avons alors les métiers de :

  • management
  • design
  • l’image et du son
  • techniques
  • l’édition et de support.

Maintenant, il est temps de plonger dans les détails. Nous vous proposons de découvrir les métiers du jeu vidéo les plus prisés dans le monde du gaming.

Développeur (ou programmeur) de jeu vidéo

C’est incontestablement un des métiers du jeu vidéo les plus connus et les plus recherchés. Le développeur ou programmeur est le créateur principal du jeu. Pour ce faire, il modélise l’interface, crée les menus et génère les algorithmes des fonctionnalités par le biais des codes informatiques.

Le développeur applique tous les besoins du jeu inscrits dans le cahier des charges. Il travaille en collaboration avec une équipe de développeurs ou de graphistes afin de créer le jeu à la perfection. Le programmeur doit avoir la capacité de travailler en équipe et détenir une spécialisation. Le but est qu’il assure la partie la plus importante du développement du jeu en question.

Pour exercer le métier de développeur de jeu vidéo, vous devez intégrer une école de formation en informatique et multimédia. Le diplôme requis est le BTS SIO qui vous permettra de vous initier au code, mais les postes de développeur de jeux vidéo sont majoritairement attribués à des personnes titulaires d’un bac+3 (Licence Pro), voire d’un bac+5 (Master 2). Une spécialisation en conception de jeu vidéo sera naturellement un atout supplémentaire.

Un programmeur de jeu vidéo perçoit un salaire entre 1800 euros et 3500 euros.

Voir aussi : T-Rex game : comment jouer au jeu Google Chrome dino run ?

Graphiste

Mêler l’art à la technologie, c’est le travail du graphiste. Il peaufine l’identité visuelle d’un jeu par le biais des œuvres graphiques 2D ou 3D, selon le cahier de charges. Ces dernières peuvent être des dessins, des images de synthèse, d’animation de personnages, ou encore de la modélisation d’environnement virtuel.

Véritable architecte, peintre et sculpteur, il travaille sous la supervision d’un directeur artistique. Celui-ci valide les conceptions sur papier du graphiste avant qu’il ne les modélise en version numérique.

Le métier de graphiste est très demandé dans le monde du jeu vidéo. Non seulement il sert à modéliser les scènes dans le jeu, mais il assure la conception du visuel extérieur. Il maîtrise les logiciels de PAO et de DAO, tels que Photoshop, Indesign ou Illustrator. Il peut travailler en freelance ou en local, selon les exigences du recruteur.

Actuellement, il existe plusieurs écoles de formation pour devenir graphiste. Si vous voulez vous spécialiser dans le domaine vidéoludique, nous vous recommandons d’intégrer une école de jeux vidéo et suivre le cursus de graphisme et motion design. Le bac+3 est le minimum recommandé par l’industrie du jeu vidéo. Vous pouvez même continuer en Bachelor ou en Licence Pro en graphisme pour décrocher le titre de master.

Le salaire d’un graphiste varie entre 2200 et 3000 euros, selon son niveau de compétences et le studio de développement dans lequel il travaille.

Infographiste 2D/3D

Très prisé dans l’industrie du jeu vidéo, l’infographiste 2D/3D est quasi similaire au métier de graphiste. Doté de créativité et d’un fort sens du design, il s’occupe de l‘animation des décors, de l’environnement, des personnages et des interfaces de jeux vidéo. En d’autres termes, il donne la vie à tous les images et modèles dans le jeu grâce à l’animation.

À la différence du graphiste, l’infographiste 2D/3D exerce ses fonctions principalement dans l’industrie de l’animation, jeu vidéo inclus. Avec les logiciels d’animation 2D/3D, il y applique son talent de motion designer. À part ses compétences en animation, il doit également avoir un esprit critique et curieux. Ce dernier est nécessaire pour être au courant des dernières tendances en matière de technologie de motion design.

L’infographiste 2D/3D sort d’une école de graphisme, après avoir suivi un cursus de bachelors graphisme ou infographie. Pour les plus férus, ils peuvent continuer leurs études jusqu’en master d’infographie. Il y a des « gaming campus » qui proposent une spécialisation en jeu vidéo, tels que le BTS Design Graphique, le BTS Communication Visuelle ou le DMA en animation.

Le salaire d’un infographiste varie entre 2000 à 3800 euros selon le poste qui lui est attribué.

Voir aussi : Jeux de stratégie en ligne : top meilleurs MMORPG free to play

Chef de projet jeux vidéo

Il s’occupe de la coordination et la supervision de toute la chaîne de production d’un jeu, de sa conception jusqu’au lancement. Il veille au bon déroulement de l’ensemble des étapes de la création d’un jeu vidéo. Selon les missions consignées dans le cahier des charges, il assure l’avancée du projet en collaboration avec toute l’équipe.

Parmi ses tâches, il organise des séances de brainstorming pour détecter les éventuelles difficultés techniques, logistiques ou organisationnelles. Il assure le respect du timing relatif à la livraison du produit. Le chef de projet doit avoir une forte capacité de leadership, de gestion de stress et de polyvalence, afin de bien gérer l’intégralité du travail. Enfin, il doit posséder un sens du relationnel pour motiver ses équipes.

Si vous voulez vous former au métier de chef de projet jeux vidéo, intégrez une école  de management, marketing, ou même d’une école de commerce. Le niveau bac+3 est le minimum requis pour le poste. Si vous avez un bac+5 et une expérience professionnelle dans le domaine du management ou du jeu vidéo, vous êtes le profil idéal.

Le chef de projet jeux vidéo est rémunéré entre 2000 et 3000 euros par mois.

Game designer

Il s’agit du poste le plus important dans l’industrie du jeu vidéo. Le game designer s’occupe de l’intégralité du gameplay, incluant la jouabilité et l’immersion mécanique dans le jeu. Il est le coordinateur des algorithmes permettant la progression du joueur dans chaque niveau. Pour ce faire, il doit respecter deux critères très importants : cohérence et logique.

À part la coordination de chaque niveau, le game designer assure également la conception des interfaces, des personnages et du décor. Il imagine et conçoit le thème de la bande-son accompagnant le jeu. Enfin, sous la supervision du chef de projet, il corrige les éventuelles erreurs et des bugs. Le game designer est polyvalent et doté de compétences informatiques, linguistiques et managériales.

Pour devenir un game designer, vous devez obligatoirement suivre une formation aux métiers du jeu vidéo. Vous pouvez suivre un cursus de game design, tel que le bachelor ou le master game design. La Licence Professionnelle est le diplôme minimum recommandé.

Le salaire d’un game designer varie de 2000 à 3500 euros brut, selon le niveau de compétence.

Voir aussi : Top 10 des jeux mobiles gratuits sur iPhone

Character designer

Le character designer est celui qui modélise la forme de tous les personnages dans le jeu. Que ce soit le personnage principal, les PNJ (Personnages non jouables) ou les créatures, il crée et dessine tout. Véritable expert en dessin, il sait modéliser avec perfection les formes et anatomies de chaque espèce disponible dans tous les niveaux du jeu.

Il travaille en collaboration avec l’équipe de graphistes et d’infographistes. Le tout est sous la supervision du chef de projet, d’un directeur artistique ou d’un game designer. Le character designer maîtrise avec perfection tous les logiciels de CAO et de DAO. Il doit également avoir un fort esprit créatif  afin de créer le personnage parfait pour le jeu. Ce dernier deviendra même une référence vidéoludique, marquant l’esprit des gamers de toute génération. Qui ne se souvient pas de Lara Croft, Mario, Luigi ou Sonic ? Inoubliables !

Plusieurs écoles de jeu vidéo proposent des formations pour devenir character designer. Vous pouvez également suivre une formation en audiovisuel dans les écoles de graphisme et d’art appliqué. Optez pour le cursus de bachelor en graphisme ou communication visuelle pour accéder à ce métier.

Le salaire d’un character designer dépend surtout de son recruteur. Il peut monter jusqu’à 20 000 euros brut par an.

Sound designer

Évoluant aux côtés du game designer, le sound designer est celui qui assure l’ambiance sonore du jeu. Par le biais des logiciels de son comme Pro Tools ou Audacity, il compose et  intègre tous les bruitages, sons et musique. Ces derniers serviront à faire vivre le jeu et transmettre une partie de son intrigue principale.

Le son est un élément essentiel pour garantir une immersion totale dans le jeu pour les gamers. Rien qu’en écoutant la bande sonore, on peut vite deviner l’univers dans lequel on va entrer : médiéval, fantaisie, futuriste, horreur… Le sound designer se doit d’adapter l’ambiance sonore du jeu avec le graphisme ou la jouabilité. Il est alors nécessaire d’avoir un esprit créatif, d’adaptation et de travail en équipe.

Une formation en audiovisuel du BTS à la Licence est nécessaire pour devenir sound manager. Vous pouvez également intégrer un centre de formation aux jeux vidéo, et suivre une formation professionnelle de sound designer.

Selon Gaming Campus, le salaire d’un sound designer est compris entre 1700 à 3300 euros.

Voir aussi : Top 10 meilleurs jeux mobiles gratuits sur Android

Scénariste vidéoludique

Même si un jeu est doté de beaux graphismes et d’une excellente bande-son, il n’est rien sans un bon scénario. C’est là que le scénariste de jeux vidéo entre en scène. Bon nombre d’entre les gamers prennent ce rôle à la légère, mais certains misent encore sur une bonne histoire avant le visuel.

Aussi appelé narrative designer, le  scénariste de jeux vidéo écrit l’intrigue principale, le rôle des personnages et la trame d’évolution dans tout l’univers du jeu. Pour ce faire, il adapte les mécanismes du jeu avec le ton du dialogue. Ceci a pour but de garantir une immersion totale, à travers les rebondissements et changements de situation. Le scénariste doit donc avoir une grande capacité de création et d’imagination.

À la différence du game designer, le métier de narrative designer n’est pas obligatoirement titulaire d’un diplôme spécialisé en jeu vidéo. Il peut être sortant d’une école de théâtre ou d’art. Son salaire est compris entre 2250 et 3500 euros selon ses compétences.

Testeur de jeu vidéo

C’est le rêve de tout gamer ! Le métier de testeur de jeu vidéo est même un élément indispensable pour contrôler la qualité d’un jeu avant sa sortie.

Aussi connu sous le nom de testeur développement, il vérifie tout le gameplay d’un jeu vidéo. Il scrute tous les moindres recoins de l’univers, afin de détecter le moindre bug pouvant s’y trouver. Il se doit donc d’être un véritable perfectionniste. Cela se résume à examiner chaque détail, percevoir la moindre incohérence entre deux changements d’image, essayer tous les mouvements possibles, faire, refaire les mêmes choses. En somme, il demande beaucoup de patience ! Le métier de testeur est certes tentant, mais difficile.

Actuellement, il y a peu d’établissements proposant des formations pour devenir un testeur de jeu vidéo. Toutefois, vous pouvez intégrer l’industrie du jeu vidéo avec une excellente culture des jeux vidéo pour pouvoir décrocher le poste. Votre motivation et votre passion pour l’univers du gaming feront la différence lors du recrutement.

Le salaire d’un testeur développement varie entre 1200 et 2500 euros.

Streamer

L’activité de streaming est née quelques années après l’apparition d’internet. Mais c’est dans l’industrie du jeu vidéo qu’elle a connu un grand succès. Elle devient ainsi une profession à part entière. Avec le développement d’internet, plusieurs plateformes ont vu le jour, telles que Twitch, Mixer ou encore Facebook Gaming. Ces dernières servent de tunnel de monétisation pour les streamers, à travers les dons et abonnements.

Le streamer publie des parties de jeux vidéo, en direct et devant des spectateurs virtuels. Leur nombre dépend de la notoriété et du type de jeu auquel il joue. Le record de France est détenu par ZeratoR : 750 000 spectateurs en même temps ! Un streamer qualité se distingue de ses confrères par sa façon d’interagir avec sa communauté. Toutefois, si tout le monde du gaming qualifie ce métier de divertissant, il requiert beaucoup d’efforts. Que ce soit en disponibilité, en organisation ou encore en investissement matériel, le streamer se doit de faire rêver ses viewers, pour garantir sa notoriété.

Être streamer ne nécessite pas de formation particulière.  Avec un sens de la communication et d’animation, vous pouvez réussir dans le domaine. Ajoutez à cela des compétences en montage vidéo, et le tour est joué.

Voir aussi : Comment devenir un excellent streamer ? Notre guide de A à Z

Les autres métiers du jeu vidéo

À part ces métiers favoris du jeu vidéo, il y a encore plusieurs postes à exploiter. En voici quelques exemples :

  • Ingénieur et analyst
  • Data scientist
  • Tracking data analyst
  • Joueur eSport (Pro gamer)

Conclusion

En somme, l’industrie du jeu vidéo est un secteur porteur d’emploi. C’est un secteur en pleine expansion, faisant naître des métiers mêlant créativité et technique. À part le travail en local, vous pourrez intégrer le monde du gaming en devenant un joueur eSport. Une chose est sûre : les métiers dans le secteur du jeu vidéo ont le vent en poupe, à vous d’en profiter !

5/5 - (1 vote)