Figurines manga : licence versus pirate

L'univers du manga se dérive en figurines, le fléau des contrefaçons touche aussi ce marché, comment les reconnaître ?
figurines manga

C’est un fait : pratiquement tout fait l’objet de contrefaçon de nos jours. L’univers du manga est l’un des ceux qui en souffrent particulièrement. Actuellement, ce domaine est sérieusement impacté par le phénomène des « bootlegs », c’est-à-dire des contrefaçons de figurines manga. Ces bootlegs font fureur et touchent tout particulièrement les néophytes qui commencent tout juste à s’initier à la passion qu’est la collection de figurines manga. Si vous êtes tombé sur cet article, soit vous vous êtes déjà fait avoir, soit vous êtes sur le point d’acheter vos premières figurines, mais vous hésitez à sauter le pas par crainte de tomber sur des statuettes contrefaites. Nous allons surtout vous parler de ces figurines manga pirates et vous présenter les détails qui vous permettront de les reconnaître.

Bootleg : des figurines pirates de mangas

Bootleg est avant tout un terme que l’on utilise dans le domaine de la musique pour désigner un CD contrefait. Il s’est élargi à tous les domaines et s’applique aussi lorsqu’on parle d’une figurine pirate, contrefaite, non authentique ou qui n’est pas officielle. Selon Statista et les chiffres de l’OCDE, la France se place sur la deuxième marche du podium des pays les plus touchés par l’infraction à la propriété intellectuelle, le phénomène des bootlegs y compris.

Si les contrefacteurs ont ciblé particulièrement le monde du manga, c’est parce qu’ils savent parfaitement à quel point il rencontre un franc succès auprès des Français : enfants, ados, jeunes adultes, femmes et hommes. Fort heureusement, il existe actuellement dans l’Hexagone de nombreuses boutiques en ligne comme Mangahouse, qui ne proposent que des figurines sous licence officielle.

Les bootlegs touchent pratiquement tous les genres de figurines manga, allant des Funko pop aux modèles articulés ultra-réalistes. Si aucune série n’a été épargnée, celles les plus populaires sont les principales cibles des contrefacteurs, comme :

  • Dragon Ball Z,
  • One Piece,
  • Naruto,
  • Gundam,
  • Shingeki no Kyojin (l’attaque des titans),
  • Bleach,
  • Fairy Tail,
  • My Hero Academia,
  • Jujutsu Kaisen,
  • Hunter X Hunter.

Si les figurines pirates constituent une préoccupation croissante pour les collectionneurs, c’est parce qu’il est souvent difficile de les identifier. À l’image du manga scantrad, les contrefacteurs s’efforcent d’intensifier leur pouvoir créatif et donnent vie à des figurines pirates plus légitimes et qui ressemblent à s’y méprendre aux versions authentiques.

Figurine manga One Piece
Figurine manga One Piece

Pourquoi préférer les figurines sous licence aux bootlegs ?

Certes, les bootlegs sont financièrement intéressants à l’achat et permettent à chacun de créer une grande collection à petit prix. Force est d’admettre qu’ils ne pourront pas rivaliser avec les modèles authentiques en matière de qualité.

Les versions sous licence ont fait l’objet d’un contrôle qualité des plus rigoureux avant leur commercialisation. Chaque détail est examiné méticuleusement, de la posture du personnage à l’expression de son visage, pour ainsi obtenir un rendu hautement qualitatif. À la différence des figurines pirates, elles sont exemptes de produits toxiques et sont par conséquent respectueuses de votre santé.

À part ces détails qui sont effectivement une évidence, tout est question de bon sens. Si vous êtes un manga-aficionado au point de vouloir acheter les figurines de vos héros favoris, c’est parce que les mangakas vous ont fait vibrer. Ils sont parvenus à vous plonger dans leur univers et à vous faire ressentir toute une diversité d’émotions. En misant sur les statuettes sous licence, vous faites le choix de les soutenir ainsi que leurs œuvres.

Vous soutenez en même temps toutes les équipes qui s’occupent de la réalisation des figurines. Notez qu’elles prennent un maximum de temps pour produire des pièces dont le rendu est proche de vos attentes et pour vous apporter joie et satisfaction. Derrière chaque figurine sous licence proposée sur le marché se cachent bien sûr un travail acharné, de l’amour et de la passion.

En bref, si vous privilégiez les contrefaçons, vous obtenez des produits de mauvaise qualité et potentiellement toxiques. Vous devenez aussi un acteur d’un commerce illégal présentant un réel manque à gagner pour les ayants droit.

Comment reconnaître les figurines contrefaites ?

Les figurines manga contrefaites sont vendues dans une boîte qui ne comporte aucun logo de la marque (Banpresto, Bandai, ABYstyle…). Chaque visuel présenté sur cet emballage est mal réalisé et les couleurs sont aussi pâles que ternes. La boîte ne contient ni un code-barres ni un autocollant de licence officiel, qui est généralement holographique ou brillant, ni d’autres badges indiquant une exclusivité.

Pour ce qui est des statuettes à proprement parler, les bootlegs dégagent une forte odeur chimique contrairement aux modèles sous licence officielle. Bien qu’ils soient de plus en plus qualitatifs et réalistes, ils ne disposent pas d’un numéro de série dans la majorité des cas. Leurs finitions sont souvent bâclées, notamment les jointures, les articulations, les détails de la tenue, du nez, de la bouche et des cheveux, les doigts… On peut ajouter à tout cela les peintures qui débordent, les couleurs de mauvaise qualité, les petites taches sur les vêtements, la peau brillante, les yeux qui louchent, la difficulté de la statuette à rester debout…

Noter cet article