eSIM : Qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Les cartes SIM sont appelées à disparaître. Leur mort est déjà entérinée avec le dernier iPhone exclusivement eSIM en Amérique, et ceci ira progressivement.

eSIM presentation

Innovation majeure en matière de téléphonie mobile, l’eSIM a pris d’assaut le marché il y a de cela quelques années. Vous en avez certainement déjà entendu parler. Derrière ce mot se cache pourtant un profond bouleversement qui va changer nos habitudes et celles des opérateurs de la téléphonie mobile dans le monde. Les constructeurs ne devraient pas rester en marge également. Alors, c’est quoi l’eSIM, comment ça fonctionne et quels sont les téléphones portables compatibles ?

Qu’est-ce que l’eSIM ?

La seule différence dans l’orthographe des mots eSIM et SIM, c’est le ‘‘e’’ de eSIM qui signifie « embedded » (embarqué en anglais).

Les cartes SIM sont ces petits rectangles en plastique (ou parfois en métal) que vous devez insérer dans votre téléphone avant de pouvoir commencer à l’utiliser. Ils associent votre appareil à un opérateur particulier et contiennent tous vos numéros de téléphone et informations de compte. Les eSIM sont les mêmes, mais intégrés dans votre appareil plutôt que d’être une carte physique.

Comment fonctionne l’eSIM ?

Les eSIM sont directement embarqués au moment de la construction du smartphone. Ainsi, vous n’avez plus besoin d’acheter une carte SIM de votre opérateur. Vous pouvez dès l’achat accéder à vos informations ou au réseau de votre opérateur mobile. Pour cela, vous n’avez qu’à passer un coup de fil à votre opérateur pour lier votre eSIM à votre forfait.

Le principal avantage d’une eSIM est qu’elle permet de passer facilement d’un opérateur à l’autre. Si vous n’êtes pas satisfait de votre service actuel ou si vous souhaitez profiter d’une meilleure offre auprès d’une autre entreprise, vous pouvez simplement changer de forfait sans avoir à vous procurer une nouvelle carte SIM. Les eSIM facilitent également l’utilisation de plusieurs numéros de téléphone sur le même appareil, ce qui peut être pratique pour les comptes professionnels et personnels.

De même, lorsque vous êtes à l’étranger, il est plus facile pour vous de basculer sur les offres d’un opérateur mobile local. Vous restez ainsi joignable sans avoir à payer les frais exorbitants du roaming.

VOIR AUSSI : Vacances et smartphone : les français veulent passer du temps loin des écrans 

Quels opérateurs mobiles proposent l’eSIM en France ?

Orange est le premier opérateur mobile à lancer l’offre d’eSIM à ses anciens abonnés en Juin 2019. Quelques mois plus tard, il étend la solution aux nouveaux abonnés.

Cette solution n’a pas tardé à être adoptée par tous les autres opérateurs français. La crise de la COVID-19 a poussé ces derniers à adopter la technologie. D’ailleurs, comme le révèle Xavier Niel, l’opérateur Free ne souhaitait pas l’adopter, mais il a dû s’y résoudre face à la forte demande.

Aujourd’hui, vous pouvez souscrire à l’eSIM pour environ 10 euros en France.

Quels sont les téléphones portables compatibles eSIM ?

À sa sortie, l’eSIM était uniquement compatible avec les objets connectés tels que les montres. Mais aujourd’hui, de nombreux smartphones l’utilisent. Tous les iPhone l’utilisent déjà. Il en est de même pour les appareils de la marque Huawei, Google, OPPO, Samsung, Motorola, etc.

En France, les téléphones ne sont pas encore exclusivement eSIM. Ils conservent leur port pour carte SIM, mais la fin n’est plus pour longtemps.

eSIM : comment l’activer ?

Dès la première configuration, les smartphones vous demandent d’activer votre eSIM. Pour cela, vous n’avez qu’à scanner un QR code avec l’appareil photo du téléphone en question. Celui-ci est fourni par l’opérateur. Sinon, deux codes vous sont envoyés par l’opérateur. Vous devez les saisir manuellement sur votre téléphone et le tour est joué !

Au cas où vous n’activez pas l’eSIM durant la première utilisation, vous pouvez le faire en passant par les paramètres. Sur iPhone, rendez-vous dans l’onglet « Données cellulaires » ; sur Android, rendez-vous sous « Réseau ».

Noter cet article