Comment fonctionne vraiment une Blockchain ?

La Blockchain a peut-être vu le jour avec le bitcoin, mais plusieurs personnes y ont pensé des années auparavant. Elle existe en différents types et l'usage diffère, selon le type.

Qu'est-ce que la blockchain

Depuis l’avènement des cryptomonnaies dans le champ monétaire, la Blockchain est devenue une notion incontournable dans le monde de la technologie : blockchain du bitcoin, blockchain d’ethereum, etc. Pour autant, peu de personnes savent réellement comment elle fonctionne, malgré le fait qu’elle est à l’origine de l’invention des jetons numériques. Pour s’imprégner davantage de son mécanisme, voici quelques renseignements utiles à propos de la Blockchain et de son utilité.

Qu’est-ce que c’est qu’une Blockchain ?

Blockchain est un terme anglophone qui fait référence à l’expression « chaine de blocs ». Il s’agit d’une technologie révolutionnaire dont les principaux travaux ont débuté vers la fin du XXe siècle. Il faut toutefois attendre la création du Bitcoin par Satoshi pour voir sa formalisation.

Qu’est-ce que c’est qu’une Blockchain ?

La blockchain est basée sur un protocole informatique qui permet de mettre au point un registre de transaction horodaté. Ce dernier est organisé sous la forme d’une chaîne de blocs décentralisés et gérés entre des acteurs.

Il existe principalement trois sortes de technologie Blockchain.

  • La première est accessible au public et l’accès en lecture et en écriture n’est administré par aucune autorité centrale.
  • La seconde est réservée exclusivement aux institutions, aux gouvernements ou à des groupes de décideurs qui peuvent vérifier les transactions de données.
  • La troisième forme de Blockchain est à permission privée, ce qui fait que ces informations sont inaccessibles au public.

VOIR AUSSI : Bitcoin, Ethereum ou altcoins : dans quelle cryptomonnaie investir ? 

La construction d’un réseau Blockchain

La création d’un réseau Blockchain ne se fait pas sur un coup de tête. Elle nécessite un certain nombre d’éléments indispensables comme les mineurs, les blocs et les nœuds.

Les mineurs

Il s’agit spécifiquement d’un outil informatique (équipements spécialisés ou ordinateurs) doté d’une puissance de calcul dans le réseau Blockchain. C’est grâce à ce potentiel qu’il procède à la vérification de chaque transaction effectuée. Chaque fois qu’un utilisateur achève un bloc ou achève une transaction, il touche une certaine récompense sous forme de jetons ou pièce.

Les blocs

Les blocs font référence à un ensemble de transactions confirmées, mais aussi à un certain nombre d’informations de la Blockchain. Il englobe non seulement un code alphanumérique renvoyant au bloc précédent et un autre qui sera lié au prochain bloc. À cela s’ajoute un « paquet » de transactions que comprend le bloc et dont le nombre varie suivant plusieurs facteurs.

Les nœuds

Un nœud désigne soit un ordinateur ou une puce connectée. Il est relié au réseau via un logiciel qui conserve et facilite la distribution des copies mises à jour de la Blockchain. Concrètement, chaque fois qu’un bloc s’ajoute à la chaîne, il est automatiquement enregistré dans les nœuds. Une copie est donc ajoutée à la copie que contient chacune de ces dernières.

VOIR AUSSI : Prévision crypto : le bitcoin peut-il atteindre les 100 000 $ ?

Fonctionnement de la technologie Blockchain

Pour mettre en place une technologie Blockchain, il est indispensable de créer un logiciel spécifique dédié à cet effet. Celui-ci sert à créer un réseau qui exécutera les transactions de pair-à-pair par le biais des ordinateurs. Il doit toutefois être protégé par des licences FOSS. Cela implique qu’il doit être accessible à n’importe quelle personne et qu’il peut être modifié à tout moment.

Fonctionnement de la technologie Blockchain

La Blockchain ne possède donc pas une base de données ou des serveurs localisés en un lieu fixe. Elle fonctionne en réseau distribué et les informations sont accessibles sur tous les ordinateurs qui y sont connectés. Cependant, la particularité avec cette technologie est qu’elle permet de lire et d’ajouter de nouveaux enregistrements sans les modifier.

Avec ce mécanisme bien spécifique, la Blockchain est mise à profit dans de nombreux secteurs d’activités. À titre indicatif, elle permet de transférer des actifs tels que les obligations, les votes, les actions ou des titres de propriété. Aussi, cette technologie est mise à profit dans le secteur de la logistique pour une meilleure traçabilité des marchandises.

La Blockchain expliquée en 2 minutes

Noter cet article