Samsung : le nouveau capteur photo ISOCELL JN1 possède les plus petits photosites du marché

L'ISOCELL JN1 de 50 Mpixels embarquerait un format relativement petit de 1/2,76 pouces, constitué de photosites ne mesurant que 0,64μm.

Une fois de plus, Samsung a repoussé les limites en termes de technologie d’appareils photo pour smartphone. Le géant coréen a récemment annoncé l’ISOCELL JN1, un nouveau capteur conçu pour équiper les appareils photo des smartphones. Le point fort de ce capteur est qu’il détient le record du plus fin pixel de tout le marché de la photographie téléphonique.

Record de miniaturisation battu

Baptisé sous le nom d’ISOCELL JN1, il s’agit d’un capteur de 50 mégapixels avec un format relativement petit de 1/2,76 pouces. Cette taille relativement petite signifie que le capteur est constitué de photosites ne mesurant que 0,64μm.

Si on revient un peu en arrière, Samsung avait déjà parlé d’elle en 2019, en proposant l’ISOCELL Slim GH1. Comparé au dernier capteur de la firme sud-coréenne, l’ISOCELL Slim GH1 est légèrement plus grand. Il est équipé d’un capteur de 50 mégapixels dont les photosites ne font que 0,7μm. Samsung aurait donc battu son propre record en dévoilant l’ISOCELL JN1.

Fiche technique anticipée de l’ISOCELL JN1

Le capteur sera doté de la technologie ISOCELL 2.0, qui permet une isolation avancée des pixels et une réduction de la diaphonie. À l’instar des capteurs photo de haute résolution, l’ISOCELL JN1 pourra combiner plusieurs pixels en un seul, afin d’améliorer la sensibilité à la lumière et la fidélité des couleurs.

L’ISOCELL JN1 est aussi doté de la technologie Tetrapixel, qui regroupe quatre pixels dans un grand pixel de 1,28 μm. De ce fait, le capteur pourra prendre des clichés lumineux de 12,5 MP avec moins de bruit. Cela permet également d’activer le HDR en temps réel, avec deux expositions capturées en même temps.

L’ISOCELL JN1, la (prochaine) nouvelle référence en capteur photo ?

Avec ce nouveau capteur, on peut désormais prendre des photos d’une résolution de 8160 x 6144 pixels avec un smartphone. La caméra quant à elle, permettra de filmer en 4k à 60FPS et en Full HD à 240FPS. Ce qui est déjà considérable, par rapport aux appareils photo professionnels.

Mais pourquoi Samsung s’est-elle lancée dans cette course à la miniaturisation ? Pourtant, on sait tous que des capteurs avec des petits pixels entraînent une qualité d’image moins bonne avec un bruit plus élevé. La réponse de la firme sud-coréenne ne se fit pas attendre : selon elle, il s’agit de la polyvalence du facteur de forme. Vu la taille nanométrique de l’ISOCELL JN1, il pourra être utilisé dans des modules de caméra ultralarge ou téléobjectifs. En effet, ces derniers sont difficiles à concevoir lorsque la taille est primordiale. Le capteur permettra également de réduire la hauteur de la bosse de la caméra principale.

En outre, Samsung a annoncé que l’ISOCELL JN1 sera conçu pour tous types de smartphones, du milieu de gamme aux derniers flagships. Reste à savoir comment les téléphones milieu de gamme pourront exploiter cette innovation à fond. En effet, elle nécessitera forcément un puissant processeur pour pouvoir tourner correctement.

La production de l’ISOCELL JN1 a, semble-t-il, déjà démarré, et elle est en masse. Samsung a même organisé un évènement de lancement complet en direct pour ce capteur, que vous pouvez visionner ici :