La technologie de l’impression 3D et son intérêt pour les professionnels

L’impression 3D révolutionne notre manière de produire et si elle séduit les particuliers, c'est surtout pour les professionnels qu'elle a un grand intérêt. Faisons le point sur cette technologie d'avenir !
technologie de l'impression 3D

L’impression 3D est la révolution technologique de ces dernières décennies. Les ventes d’imprimantes 3D augmentent chaque année aussi bien chez les professionnels que chez les particuliers. Aujourd’hui, elles ne sont plus réservée aux geeks et sont accessibles au grand public. Pour illustrer ces propos, nous sommes passés de quelques centaines d’exemplaires vendus en 2010 à plusieurs millions aujourd’hui dans le monde, toutes tailles et usages confondus. Comment ça marche ? Faut-il prendre le train en marche ? C’est la question que les entreprises se posent pour éventuellement franchir le pas en faisant l’acquisition d’une imprimante 3D professionnelle…

Comment fonctionne une imprimante 3D ?

Connue aussi sous le nom de fabrication additive, l’impression 3D qualifie l’ensemble des procédés de fabrication par ajout de matière. Il existe plusieurs dizaines de modèles, dont 3 sont particulièrement utilisés actuellement. Quels sont les procédés employés ?

Le dépôt de matière fondue

La matière est chauffée par une tête d’extrusion et déposée couche par couche à l’aide d’une buse. En refroidissant elle se solidifie. Divers matériaux peuvent être utilisés dans ce type d’imprimante 3D, tels que le plastique, l’aggloméré de bois, la céramique ou encore… le chocolat !

La stéréolithographie

Il s’agit d’une résine liquide qui est solidifiée couche par couche par un rayon laser. De nombreux types de résines sont utilisables avec une imprimante 3D de ce type.

Le frittage laser

Ce procédé solidifie une poudre grâce à l’action d’un rayon laser.

Quel est l’intérêt de l’impression 3D d’un point de vue professionnel ?

Il faut retenir 2 principes fondamentaux pour une bonne utilisation de l’impression 3D.

Le prototypage

On utilise dans ce cas l’impression 3D pour concevoir un objet après plusieurs essais. L’entreprise fait alors des économies importantes puisqu’elle réduit son coût de production. Elle peut créer des objets divers et complexes avec des parties mobiles, en recourant à une seule machine. Le prototypage permet également gain en temps de production intéressant.

L’aspect collaboratif

Cette technologie à la portée du grand public suscite la collaboration de compétences diverses, de professionnels tels que des ingénieurs, mais aussi des particuliers passionnés par l’essor de l’impression 3D.

ingénieur impression 3d : prototype

L’impression 3D à la demande : l’argument n°1

S’il y a bien un argument qui résonne clairement aux oreilles de tous les dirigeants d’entreprises, c’est celui de la possibilité d’augmentation de leur chiffre d’affaires. Et on le comprend aisément face à la concurrence de plus en plus agressive d’un point de vue commercial. Quels sont les avantages de l‘impression 3D à la demande ?

Des économies de stockage

En fabriquant uniquement ce dont elles ont besoin, c’est à dire les produits commandés par leurs clients, les entreprises n’ont plus besoin de stocker en grandes quantités. Elles font donc de sérieuses économies de stockage.

Des gains mesurables pour la production elle-même

Fabriquer un produit en grande série impliquait forcément la création d’une usine. En évitant d’investir ces sommes importantes et de démarrer avec un lourd tableau d’amortissement (il faut quand même investir dans l’achat d’une ou de plusieurs imprimantes 3D), les entreprises peuvent utiliser plus de budget pour la partie marketing par exemple.

Une réponse adaptée à chaque client

En produisant des objets à la demande, les entreprises ont alors une carte marketing à jouer de 1er choix, celle de la personnalisation. Changer une couleur, un logo, ou même la forme initiale de l’objet ? Aucun problème après une retouche informatique du produit dans le logiciel 3D. L’imprimante créera alors la nouvelle pièce unique. Pour un fonctionnement optimal, veillez cependant à toujours garder vos pilotes à jour sous Windows 10 ou tout autre système d’exploitation.

Une flexibilité instantanée

S’adapter aux habitudes de vie des clients et à leurs goûts changeants ne prend plus que quelques jours (le temps du brain storming) et une fois le nouveau fichier 3D conçu, la production peut repartir instantanément sans avoir des réglages particuliers à mettre en place sur la chaîne de production comme c’est le cas dans l’industrie traditionnelle.

Ce n’est que le début de la révolution…

impression 3d

De nombreux produits encore impossibles à produire

Si la technologie de l’impression 3D qui a évolué depuis son apparition est déjà bien au point, elle n’en est qu’à ses débuts. Aujourd’hui on sait fabriquer toutes sortes d’objets mais pas encore tous les objets. La maîtrise des matières reste complexe pour certaines, notamment celle des organes, des végétaux ou encore des aliments. Cependant cette technologie sait dès aujourd’hui produire des pièces irréalisables par l’industrie traditionnelle.

Un grand pas vers l’arrêt de la production à outrance

Est-ce que le fait d’être capable de remplacer une seule pièce défectueuse d’un robot, électroménager par exemple, permettra de réduire considérablement la production de masse excessive. Par conséquent l’impression 3D aura-t-elle des effets positifs sur la réduction des déchets non recyclables ? On le suppose et s’orienter dans cette voie semble être un bon moyen de concilier rentabilité et respect de l’environnement.

L’impression 3D offre un intérêt certain pour les entreprises qui produisent et vendent aussi bien des produits grand public que spécialisés. Des économies substantielles auxquelles s’ajoutent une réelle préoccupation pour ménager la planète conduisent de nombreuses entreprises de toutes tailles à se pencher sérieusement sur cette technologie et à consulter une entreprise spécialisée dans l’impression 3D.